Pourquoi ventiler ses combles ?

9 octobre 2018

Ha l’aménagement des combles, un projet accessible à tous mais qui ne fait pas encore l’unanimité. Pourquoi ? En voilà une bonne question. Saviez-vous que le confort de vos combles ne passe pas uniquement par l’installation d’un système de chauffage ?

Un autre élément tout aussi important est trop souvent négligé… la ventilation de vos combles.

Pas la peine de vous cacher on remarque déjà vos sourcils se froncer d’étonnement. Ne bougez pas on vous explique pourquoi installer un système de ventilation efficace dans vos combles améliorera le confort de la pièce.

Pourquoi dois-je ventiler mes combles ?

On va certainement le répéter mais la ventilation au sein des combles est un excellent moyen pour améliorer leur confort. Pourquoi, parce qu’un bon système de ventilation est aussi un bon système d’isolation.

Et question isolation, on sait tous que les combles en ont dans la grande majorité besoin.

Concrètement, la ventilation de vos combles va avoir quelles conséquences, oui on emploi le pluriel car il y a 3 impacts significatifs.

-    Le premier c’est sans nuls doutes la qualité de l’air. On fait un grand sourire et on dit poliment au revoir aux mauvaises odeurs (avis à ceux qui veulent installer leur salle de sport), à la vapeur d’eau (les amoureux des salles de bain) et à d’autres nuisances plus nocives pour la santé comme le CO2 ou le COV.

-    Le deuxième impact tout aussi important, c’est la réduction massive des nuisibles microscopiques. Microbes et bactéries se verront donc interdire l’accès à vos combles.

-    Parce que vous ne devriez pas subir la saison des pluies, installer un système de ventilation performant permettra de diminuer et gérer plus simplement le taux d’humidité de vos combles.

Selon l’état de vos combles vous aurez le choix entre deux types de ventilation : La naturelle et la mécanique, la fameuse VMC.

Dans le cas de la ventilation naturelle, on sollicitera cette solution pour des combles perdus autrement dit des combles qui n’ont pas encore été aménagés. Le process de ventilation se fait alors en créant des ouvertures au niveau du toit. Là aussi vous avez plusieurs possibilités.

-    des chatières de ventilation

-    un closoir ventilé cimenté à sec placé directement sur le faîtage de la toiture

-    au pied de la toiture

A l’inverse on choisira une VMC, la ventilation mécanique, pour des espaces aménagés. Et devinez quoi ? Vous avez encore le choix ! Le choix entre une VMC simple flux et une VMC double flux… Quésako ?

Comment installer une VMC simple flux dans ses combles ?

Ce système de ventilation mécanique utilise un simple ventilateur pour expulser l’air intérieur en dehors de votre maison. Son efficacité résulte dans le placement des bouches d’extractions.

Pas de VMC si pas de groupe d’extraction – qu’on appelle aussi caisson de ventilation.

Où placer le caisson de ventilation dans des combles non aménagés ?

Les règles sont assez strictes car les conséquences sur la qualité de l’air de la pièce en dépend. Le caisson de ventilation doit à tout prix être suspendu, bien centré selon les emplacements des bouches d’extraction, si possible éloigné des pièces de vie comme les chambres (c’est que ça fait un sacré bruit). Surtout, surtout ne pas faire rentrer en contact le groupe d’extraction avec la charpente.

Pour ceux qui ont déjà des combles aménagés on se creuse un peu moins la tête. Vous avez certainement une zone de vos combles encore inexploitée, qui sert peut-être de débarras. Un espace rêvé pour y installer son groupe d’extraction.

Si la configuration de votre maison fait que votre garage est mitoyen à vos combles alors installez votre caisson directement dans votre garage.  

Et la ventilation mécanique double flux dans tout ça ? On y vient on y vient.

Comment installer une VMC double flux dans ses combles ?

Pour ce type de ventilation de combles pas besoin d’entrée d’air comme l’exige le simple flux. On posera le groupe, dans un lieu facilement accessible, au plus près et le plus centré des bouches de soufflages.

Petite exception technique, si vos combles sont perdus, le groupe de ventilation devra obligatoirement être installé sur une plaque absorbante dans une position légèrement inclinée. La centrale devra être raccordée à un tuyau d’évacuation isolé via un embout, en pente constante.

Grâce à un conduit calorifugé, les bouches de soufflage sont raccordées directement au caisson de distribution, quant aux bouches d’extractions, c’est la présence d’un conduit en PVC souple qui les relie à la centrale double flux.

Ne reste ensuite qu’à fixer les colliers de serrage à chaque extrémité des conduits.

Vous en savez un peu plus sur l’importance de ventiler vos combles et comment on procède pour installer un système de ventilation.

S’INSCRIRE À LA NEWSLETTER