Dans le joli monde de l’architecture, le bardage n’est ni plus ni moins qu’un revêtement extérieur d’une maison, d’un bâtiment. Comme une seconde peau, le bardage va recouvrir la structure originale de la bâtisse.

Si vous souhaitez améliorer les performances énergétiques de votre maison, nous vous recommandons fortement de passer par la pose d’un bardage. Mais avant ça, laissez-nous vous en dire un peu plus sur ses caractéristiques.

Les avantages du bardage

De manière générale, on relève 3 gros avantages à la pose de bardage.

  • Le bardage est esthétique : Comme le voile d’une mariée, le bardage joue un rôle esthétique pour une maison. Il va par exemple permettre de redonner ses notes de noblesses à une vieille bâtisse en couvrant les fissures et dégradations légères de la façade extérieure.
     
  • Le bardage est un très bon isolant : Qu’il s’agisse des performances acoustiques ou thermiques, le bardage n’a rien à envier à d’autres types d’isolation.
     
  • Le bardage est résistant : Les dégradations extérieurs naturelles ne font pas peur au bardage. Qu’il pleuve, vente, grêle, gèle, la façade de votre maison sera étanche.

Au-delà de ces bons points, le bardage extérieur de maison prend aussi toute sa valeur dans les 3 possibilités de poses possibles.

Quelles sont les types de poses de bardage ?

  • Le bardage rapporté qui consiste à monter une couche isolante qui s’intercale entre la façade la maison et le bardage
     
  • Le bardage simple est tout bonnement la pose d’un revêtement simple sur l’ossature de la maison
     
  • Le bardage double quant à lui implique qu’une couche isolante soit placée entre deux revêtements.

Le dernier point sur lequel vous devez réfléchir c’est bien entendu les matériaux utilisés dans la conception du bardage. Vous entendez beaucoup parler du bois mais d’autres matières comme le métal, la pierre ou encore le PVC ont un faire-valoir.

Quel matériau choisir pour son bardage ?

Plus que l’esthétique, le choix du matériau pour votre bardage doit aussi tenir compte de la durabilité, de l’entretien et des performances.

  • Le bardage bois : Comme nous l’avons dit juste avant, le bois est la matière naturelle la plus utilisée pour la création de bardage. En plus de conférer à une façade un aspect nature, le bardage bois se présente sous différentes formes et différentes essences de bois sont possibles, des plus sèches aux plus humides.
     
  • Le bardage pierre : Les bons points de cette matière, elle aussi naturelle, sont les très bonnes propriétés d’isolation thermique et l’aspect esthétique. Le côté rustique plait encore et toujours. La seule ombre au tableau, c’est la complexité de conception et de pose du bardage.
     
  • Le bardage métallique : Pose double peau et bardage métal font très bon ménage mais l’emploi de ce matériau est principalement « réservé » aux constructions modernes.
     
  • Le bardage PVC : Tout aussi esthétique que la pierre ou le bois, le bardage PVC tient son public grâce à sa pose et son entretien faciles. Qui plus est, le bardage PVC donne de très bons résultats en terme de résistance.

Le bardage est à ce jour une très belle façon d’aborder la rénovation esthétique et énergétique de sa maison. Il est aussi très utilisé dans les projets d’extensions.