Travaux d’isolation thermique, petit détour leur financement

4 octobre 2018

Dans le petit monde de la rénovation de maison se trouve les travaux d’isolation thermique qui permettent de rendre une habitation moins énergivore. Premier poste de dépense lorsqu’il s’agit de rénover une maison, l’amélioration de l’isolation thermique s’impose d’elle même tant son utilité est visible. 

Mais de tels travaux impliquent forcément un budget conséquent et la recherche de solutions de financement doit souvent être envisagée. C’est pour vous aider à y voir plus clair que nous abordons aujourd’hui les diverses modes de financements qui s’offrent à vous pour entreprendre vos travaux de rénovation en toute quiétude. 

Tout d’abord revenons un minimum sur ce que représente l’isolation thermique d’une maison

Toujours moins de consommation énergétique

Lors du dernier grenelle de l’environnement il a été décidé que d’ici 2020, la France se devait de réduire sa consommation énergétique d’environ 38%. Cette démarche discutée et statuée rentrait dans le cadre de la transition énergétique. 

La question qui s’est alors posée, c’était bien entendu de savoir ce qui pouvait à ce jour coûter le plus cher en dépenses d’énergies. La réponse fût trouvée rapidement, le chauffage était ainsi désigné coupable. 

La mission de la France était et est encore d’entreprendre pour chaque habitation, une rénovation impliquant l’isolation thermique. Là où ça coince c’est que ces travaux réclament un bon budget pour être réalisés correctement et par les bons artisans. 

Quel est le prix de travaux d’isolation thermique ? 

Parler tarifs à propos de rénovation énergétique d'une maison c’est d’abord mettre en évidence 3 types de travaux : l’isolation des combles, l’isolation de la toiture extérieure et l’isolation des murs et façades.

Il est aussi bon de savoir ce qu’inclut le budget pour les dits travaux : Entre autres, l’achat du matériels et des matériaux d’isolation (laine de verre, polystyrène, mousse polyuréthane…) et la patte de ou des artisans. 

On se trouvera donc sur une fourchette de prix oscillant entre 15 euros et 80 euros le mètre carré. Découpons tout cela : 

Si l’on prend l’exemple d’une maison de 100 mètres carrés, la fourchette basse du budget de rénovation par isolation thermique se trouve à 8500 euros et la fourchette haute 20500 euros. Un delta non négligeable qui doit vous encourager à discuter avec votre courtier en travaux qui saura vous faire les meilleures propositions d’artisans et vous guider dans votre réflexion.

Heureusement nous sommes en France et de nombreux accompagnements financiers existent pour nous éviter de dilapider notre tirelire. 

Quelles sont les principales subventions liées aux travaux de rénovation énergétique

Le crédit d’impôt

Connu sous le doux nom, ou pas, de CITE, cette aide fiscale permet à quiconque souhaite revoir l’isolation thermique de sa maison de faire déduire de leur impôt le coût des travaux de rénovation. 

Assez ancien, si on peut dire ça comme ça, le CITE s’est assouplie, a su se simplifier pour qu’un Français entrevoit une réduction d’impôt de 30%.

l’Agence Nationale de l’Habitat

Loin d’être à expédier du revers de la main, la subvention maximum de 50% du montant des travaux de rénovation énergétique accordé à l’Agence Nationale de l’Habitat à tous les propriétaires sous réserve d’un seuil limite de 750 euros par mètre carré et 60 000 euros pour le logement. Les familles modestes et très modestes peuvent aussi y avoir le droit avec des aides respectives de 35% et 50% du montant des travaux.

Les collectivités locales

Vous pouvez aussi envisager une aide financière de la part de votre région, en témoigne les dires de l’Ademe

S’INSCRIRE À LA NEWSLETTER