Je vous vois déjà venir, non l’extension n’est pas réservée qu’aux maisons avec grand terrain. Les citadins propriétaires de maison peuvent aussi jouir de se privilège architectural. Et d’ailleurs, par définition, l’extension comprend tout autant l’agrandissement latéral d’une maison mais aussi l’ajout d’un étage ou encore la création d’un souplex.

Bref comment faire aujourd’hui si, vous, propriétaires d’une maison en ville vous souhaitez investir dans l’agrandissement de votre habitat ?

Sachez qu’aujourd’hui, si votre projet d’extension de maison présente une surface de moins de 40m², vous êtes exonéré de permis de construire. Une bonne et toute récente nouvelle puisqu’il y a encore à peine 10 ans, le permis de construire était obligatoire pour tout projet d’extension de maison de plus de 20m².

Ces nouvelles proportions sont le résultat d’une réforme ayant eu pour but de simplifier le droit de l’urbanisme. On remercie fortement le décret n°2011-1771 du 5 décembre 2011.

Notez qu’il vous sera quand même demandé une déclaration préalable de travaux.

Extension de maison sans permis de construire, quelles sont les exigences ?

Il serait trop beau de pouvoir construire son extension sans règlementation, tout du moins sans quelques prérequis. On vous les listes ici :

Première exigence : Les travaux d’extension ne doivent concerner qu’une habitation existante. Aucune nouvelle construction n’est prise en compte.

Deuxième exigence : L’extension de 40m² maximum doit se faire sur un terrain couvert par un PLU ou autre.

Troisième exigence : Le projet d’extension de maison doit aussi se trouver dans un environnement urbain.

Extension de maison et architectes

Jusqu’à il y a encore 2 ans à peine, tout projet d’extension de maison qui amenait celle-ci à une superficie de plus de 170m² nécessitait et le permis de construire et la présence d’un architecte. Mais c’est désormais fini car un autre décret (n°2016-1738) ramène cette surface au sol à 150m², sont exempt les constructions agricoles.  

Quid de la surface de plancher ?

Dans le vocabulaire de l’extension de maison vous entendrez souvent parler de la surface de plancher comme unité de mesure. Il s’agit là d’un calcul tout bête qui prend en compte la somme des surfaces de plancher fermées ou couvertes dont la hauteur sous plafond est supérieure à 1,80m, et à partir du nu intérieur des façades de la maison.

Vous en savez un peu plus sur l’extension d’une maison, j’espère que cet article vous a éclairé sur le sujet ?